Bilan 2017…

Aujourd’hui, c’est un jour spécial, j’avais envie de te partager ce que j’ai vécu de fort cette année.

Il y a eu notre rencontre sur internet avec chacun et chacune d’entre vous et j’aimerais te connaitre encore mieux! T’offrir les cadeaux qui te font du bien, qui te font avançer, te proposer des formations en ligne et des stages en présentiel dans cette optique. Et pourquoi pas des cadeaux qui t’aident dans les résolutions que tu t’es fixé pour 2018, chiche ?! Tu peux m’écrire et répondre au sondage.

Cette année, j’ai trouvé un cabinet pour faire mes accompagnements individuels. C’est un endroit que j’ai bien envie de te faire découvrir en vidéo dans les prochaines semaines, ça te dit ? C’est un endroit qui m’inspire particulèrement, j’y ai même mis ma 1e toile. Les réservations pour les accompagnements sur place se remplissent de plus en plus! Que du bonheur!

Il y a eu comme je vous le disais dans mon mail précédent la création de mon blog, les articles, les vidéos,…

Il y a eu ce jour où j’ai parlé et accompagné 400 personnes à se connecter à leurs rêves.

Puis, il y a eu ce spectacle « Des faux-semblants à la danse de Zoé » dans ce théâtre.

Tellement de gens ont participé et participent à cette aventure. Merci beaucoup à vous tous !

Et plus particulièrement, il y a un homme en or et une petite fille d’amour qui partagent ma vie sans qui je n’aurais jamais osé faire tout cela. C’est un cadeau de pouvoir être à leur côté. Ils m’ont fait redécouvrir combien Noël peut être un bon moment. Ils m’ont appris à aimer, à bannir la fatalité (à lutter même quand ça repointe le bout de son nez -> « ah non fatalité, même pas en rêve! »).

Ils m’aident à accepter que je ne pourrais jamais changer le passé ni l’enfance que j’ai vécu. Mais par contre que je peux choisir de changer dans le présent et donc dans l’avenir.

On parle souvent de cet exemple, quand un père est violent avec son fils, celui-ci fera soi-disant pareil à son tour plus tard. Je crois que l’on peut appliquer cet exemple à toutes les choses négatives qu’il arrive de reçevoir par le passé (fatalité, méchanceté, mesquinerie, égoïsme, ignorance…). Se battre pour ne pas reproduire ces mauvais comportements lorsqu’on les a cotoyé… C’est parfois si dur avec toute la volonté du monde. C’est bien d’accepter que ce ne soit pas parfait dès le départ mais de faire de son mieux qui est l’essentiel au fond.

Cet homme en or et cette petite fille d’amour me rappellent tous les deux combien on (= chacun(e) d’entre nous) a le droit et la responsabilité de choisir d’être heureux(se), d’être généreux(se).

Et ce peu importe les douleurs que l’on ressent, peu importe les mauvais souvenirs que l’on a,

Peu importe les anciennes loyautés famiiliales parfois pesantes que l’on peut avoir,

Peu importe l’injustice que l’on peut ressentir (réelles ou pas dans l’histoire).

Aïe, c’est parfois si fort et si tentant malgré soi de tomber dans ce piège du « moi j’en ai bavé alors il n’ y a pas de raison que tu n’en baves pas à ton tour ». J’aime beaucoup cette citation de Marc Aurèle « Trouver la force d’accepter ce que je ne peux changer, de changer ce que je peux et la sagesse de discerner l’un de l’autre ».

Voilà le bilan que je tire de cette année, que seul l’amour au départ permet de changer, permet tout ce que l’on vit de beau et mieux on aime, mieux ce sera. L’amour invite à changer, à se renouveler, à évoluer, à accepter ce qui est (surtout quand ca semble dur…).

Oser mes rêves passe par vous accompagner à oser les vôtres, mais je crois que ça commence par aimer en mieux:) Voilà mon engagement pour 2018: mieux aimer autour de moi et le manifester plus souvent qu’avant. Je reste convaincue que l’on apprend toute sa vie sur tous les thèmes de la vie même à cet endroit-là!

Je vous souhaite un beau réveillon ce soir, de profiter et d’aimer…!

Et rendez-vous en 2018 pour oser nos rêves! Et qui sait se rencontrer au stage que nous animons avec Sonia sur Paris, les infos ici.

Sabine
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: